Immo and Co

Immo and CoMarchand de biens et lotisseur à Lyon

Le respect de l’engagement et de la qualité

Immo and Co
Immo and Co

À propos

La société Immo and Co a été fondée en 2009 par deux associés Carole et Eric COUTIER.

Notre activité de Marchand de biens, Lotisseur et Promoteur s’est accrue au fil des années.

Entreprise à taille humaine, nous...

Nos réalisations

Saint-Marcel-en-Dombes

Découvrir

Immo and Co
Saint-Marcel-en-Dombes

Irigny «Le Victorien»

Découvrir

Immo and Co
Irigny «Le Victorien»

Vallon-Pont-d’Arc «Centre»

Découvrir

Immo and Co
Vallon-Pont-d’Arc «Centre»

En quoi consiste l’activité de marchand de biens immobiliers ?

Le marchand de biens immobiliers est un vendeur de bâtiments ou d’autres types de construction. Son approche consiste à acquérir des maisons, des appartements, des immeubles, des parkings, etc. pour les revendre. Toutefois, son activité ne se limite pas à l’achat et à la revente en l’état.

En effet, le plus souvent, il rénove les biens achetés avant de les remettre sur le marché. De ce fait, il peut acheter un bien dans un état de délabrement ou de dégradation avancée. Son objectif est de redonner de la valeur à son acquisition.

Qui joue le rôle d’un marchand de biens immobiliers ?

Le marchand immobilier doit être en mesure d’effectuer différentes évaluations et démarches dans le cadre de ses activités. Il doit être capable :

  • d’évaluer le potentiel d’un bien immobilier ;
  • d’évaluer les coûts d’un projet de rénovation ;
  • de réaliser des ventes de biens immobiliers.

Par conséquent, sa profession requiert différentes qualifications.

L’évaluation du potentiel d’un bien immobilier

La première partie du travail du marchand de biens immobiliers consiste à repérer un bien sur lequel il pourra réaliser une plus-value. De ce fait, il doit être en mesure de déterminer si le secteur où se trouve le bien a du potentiel. Il sera ainsi dans la possibilité de déterminer dans quelle fourchette de prix le bien pourra être revendu.

Ces paramètres lui permettent aussi de savoir à quel prix il doit acquérir le bien. Ainsi, il doit avoir des connaissances solides dans le secteur de l’immobilier et dans l’évaluation financière.

L’évaluation des coûts du projet de rénovation

Une fois que le potentiel du bien immobilier est établi, le marchand doit s’intéresser au projet de rénovation. Il peut constituer une part importante du prix final du bien. Il a, de ce fait, besoin de l’intervention de professionnels du bâtiment. Il aura également besoin de l’intervention d’un analyste financier afin de proposer le meilleur montage financier possible.

La réalisation des ventes de biens immobiliers

Lorsque le marchand de biens immobiliers a terminé de rénover son acquisition, il doit procéder à sa revente. Il a alors besoin de trouver et de négocier avec des clients. Dans ce cadre, il devra aussi travailler avec un notaire ou des conseillers juridiques.

Pourquoi faire appel au marchand de biens Courtier Immo pour votre projet immobilier ?

Courtier Immo travaille avec un ensemble de professionnels. Ce sont des spécialistes du bâtiment (architecte, géomètre et diagnostiqueurs), des juristes (avocats et notaires) et des financiers. Ce marchand de biens intervient dans la grande région lyonnaise. Il pilote également des projets en Ardèche.

L’avantage de s’adresser à Courtier Immo est qu’il achètera directement votre bien, contrairement à un agent immobilier ou à un autre intermédiaire. Cette opération a un avantage financier et un avantage fiscal. En effet, en tant que vendeur, vous pourrez rapidement disposer de votre argent. En plus, vous n’aurez pas à subir la fiscalité concernant les plus-values sur les biens immobiliers.

Par exemple, un bien acquis à 15 000 euros peut être vendu en l’état à 30 000 euros à Courtier Immo. Par contre, il pourrait être rénové (pour un coût de 15 000 euros) et revendu à 50 000 euros. Dans la première opération, la plus-value serait de 15 000 euros, tandis que dans la seconde, elle serait de 20 000 euros. Cependant, l’imposition pourra s’avérer plus importante dans la seconde opération. En effet, la différence entre le prix de vente et le prix d’acquisition passerait de 15 000 euros à 35 000 euros.